Initiation à la radiesthésie médicale

Propos liminaires

Nous devons nous méfier de toutes les publications, souvent écrites par des personnes qui passent plus de temps sur leur clavier, qu'à la pratique de la radiesthésie. Nous devons également nous méfier des auteurs, qui proposent des protocoles de « diagnostique » et de soins, alors qu'il n'ont jamais exercé en tant que thérapeute.


De mon point de vue, il est important d'avoir des notions solides de médecine holistique. Il ne faut surtout pas se contenter de telle ou telle mesure, de tel ou tel taux vibratoire, indiqués dans une multitude de publications. D'une part, elles ne tiennent absolument pas compte de l'évolution du système Solaire, de la résonance de Schumann, qui a presque doublé et de l'évolution humaine qui s'en suivit. De trop nombreuses personnes déclarent qu'à partir de telle ou telle fréquence, un être humain est malade, voire atteint de telle ou telle maladie grave, comme le cancer.


A ce jour, Je n'ai jamais cherché le niveau vibratoire des patients qui viennent en consultation, pour savoir s'ils sont malade !

Si un patient développe un cancer, la radiesthésie m'aide à découvrir les émotions responsables, les syndromes de Hamer. Elle me permet de vérifier dans quelle phase de la maladie se trouve ce patient, C'est également un moyen de vérifier tous les paramètres de l'eau organique...


Cela me permet de vérifier aussi le bien fondé des complémentations, que je propose et la posologie. Ce n'est qu'un plus : de nombreux thérapeutes obtiennent de bons résultats sans radiesthésie.


Concernant la santé nous trouvons de tout, aussi bien sur internet que dans les livres. Il faut beaucoup de discernement et d'expérience pour s'y retrouver.


La radiesthésie, comme la radionique sont des outils formidables, mais je m'applique également de suivre les indications que donnent ceux que je considère comme de grands thérapeutes : Hypocrate, Paracelse, Antoine Béchamp, Claude Bernard, Ryke Geerd Hamer, Hulda Clark, Brandon Bay...

Pour la radionique Jean de La Foye...


Les grandes lignes à suivre, étude de l'état de santé du patient.

La radiesthésie, comme nous l'avons vue lors de la session d'initiation, permet de donner un grand nombre d'indicateurs important, tout en évitant au patient, de prendre de nombreux rendez-vous, dans de multiples services hospitalier ou laboratoires, pour subir des examens trop souvent invasifs, douloureux, voire déclencheur de pathologies lourdes. 


Radiesthésie médicale : les bases

________________



1/ Comprendre l'être malade et son mal à dire
Disharmonie avec soi-même et l'environnement (mode de vie)

2/ La vitalité et le rapport cosmo-tellurique
Oublier la multiplicité des données analytiques qui embrouillent l'esprit,
Pour revenir à l'essentiel, l'être dans sa globalité

3/ Une démarche globale
Anamnèse et recherche de huit grandes causes de la maladie (fabrication d'un cadran)
- peur d'être malade
- pensées pathogènes
- stress lié au mode de vie, aux campagne de prévention et de dépistage
- vaccinations, médicaments chimiques et drogues
- alimentation frelatée et lait de vache
- habitation géo-pathogène et OEM
- manque de spiritualité
- autres causes et utilisation d'un autre cadran de dépistage...

4/ Le caducée, trois forces, positive, négative et neutralisante
Importance de l'eau organique
Eau informée, vivante et gratuite
Mesurer et Équilibrer pH, rH2, rapport Intra/extra cellulaire

5/ Autres mesures sur abaques :
- du fonctionnement des corps physiques et subtiles
- du DOR ( OEM, ions positifs, OdF...)
- Règle de Bovis, échelle des énergies et centres énergétiques
- couleurs magnétiques et électriques

6/ Équilibre des axes vérifié sur cadran :
- vertical, émotionnel, rationnel
- horizontal, recevoir, donner
- frontal, passé, avenir

7/ Ryke Geerd Hamer et les phases de la maladies

8/ protocole d'aide à l'auto-guérison
- repos
- eau purifiée et vivifiée
- repas à base de crudités bio, grainés germées, fruits, algues...
- huile de cameline
- vitamine C
- chlorure de mg
- modifications du mode de vie afin de réharmoniser le malade avec lui-même et son environnement : si nous continuons comme avant, les mêmes causes auront les mêmes effets.

Soins et approche de la radionique
Émissions dues aux formes
Les vibrations créent des formes et réciproquement.
Correction et rééquilibrage par les couleurs.

Cristaux et pendules de radiesthésie


Les cristaux

Les cristaux et minéraux représentent une possibilité d'entrer en contact avec l'univers. Ils possèdent une fréquence d'émission propre, exempte de pollution émotionnelle et mentale. Ils me semblent indispensables en cette période de changement de conscience à laquelle nous sommes soumis.

Ils sont en lien avec les espaces-temps de l'univers. Ce sont des instruments qui aident à relancer nos systèmes énergétiques, altères par nos histoires personnelles, nos systèmes culturels et religieux...

Pour ma part, je les utilise au besoin, pour aider à rétablir l'équilibre énergétique et accéder à l'auto-guérison.

La composition chimique, la structure cristalline, la couleur et la masse (par rapport à la masse corporelle) agissent sur notre l'organisme. Une pierre roulée de 20/30g est agissante pendant un bon quart d'heure. Un galet de 150 grammes est efficace, avec plusieurs heures d'autonomie, avant nettoyage.


Les pendules de radiesthésie

Les cristaux, en synergie, peuvent programmer l'eau de boisson pour le plus grand bien de notre santé.

Pendule pour la radiesthésie médicale

La radiesthésie médicale Le pendule de radiesthésie médicale est un formidable outil au service de la santé et une aide précieuse au diagnostic, La radiesthésie médicale intéresse une minorité de personnes et de professionnels du domaine médical.

Le pendule réagirait seul aux ondes émises il ne s'agit que de capter des réactions du pendule.

radiesthésie médicale

Le pendule et son usage médical

Le pendule dispose de nombreuses compétences. Habituellement, nous vous le présentons comme un outil de réponse à vos questions de tous les jours ou à vos incertitudes face aux projets de l’avenir. Aujourd’hui, nous allons aborder un tout autre aspect de l’utilisation du pendule, dans la radiesthésie médicale. Pourquoi le pendule a-t-il du mal à se faire une place dans la médecine ? La radiesthésie médicale intéresse une minorité de personnes et de professionnels du domaine médical. En effet, nombreux restent encore sceptiques quant à la faculté du pendule à pouvoir les aider. En effet, n’étant pas basée sur les principes scientifiques, le diagnostic du pendule est souvent rejeté. Les radiesthésistes pensent le contraire, et certainement à raison. En effet, la radiesthésie repose sur l’énergie et l’émission d’énergie. C’est de cette manière que ceux qui l’utilisent dans le domaine de la santé peuvent déterminer si une personne est en bonne santé ou non, selon les vibrations que le pendule émet. Ainsi, les personnes expérimentées sont capable de distinguer la différence entre les mouvements du pendule sur un « corps sain » et sur un « corps déséquilibré ». Quel pendule utiliser pour la radiesthésie médicale ? Il est important de savoir que le pendule utilisé dans la radiesthésie médicale est spécifique. En effet, il doit disposer d’une sensibilité importante aux émissions d’énergies et éventuellement, pour guérir et rééquilibrer l’énergie dans la zone considérée, il doit disposer d’un pouvoir énergétique en plus d’être un puissant récepteur. La matière naturelle est alors préconisée, comme le cristal de roche. Sa forme en pointe est également nécessaire pour une émission d’énergie plus efficace. Idéalement, sa force serait naturelle, c’est-à-dire qu’il n’y aurait pas eu besoin de le tailler. Sa pureté est également importante, ainsi que sa pointe sans défauts. Comment le pendule aide-t-il le praticien à détecter et soigner les maladies ? Les « pouvoirs » du pendule sont presque inimaginables tellement ils sont vastes et puissants. Ainsi, le pendule dans un usage médical permet au spécialiste d’en savoir plus sur la santé globale d’une personne, physique, mentale ou énergétique. Mais aussi, il lui permet de détecter une zone malade ou en mauvaise santé, voire un organe précis. Le pendule est alors un véritable outil qui aide au diagnostic. Au-delà de cela, ses connaissances et les résultats qu’il obtient peuvent lui permettre de proposer un traitement adéquat, allant de la lithothérapie au mode de vie, en passant par l’alimentation. Les études du pratiquant peuvent même établir les dosages et fréquences idéales pour une guérison totale. Il s’agit généralement de solutions équivalentes à la médecine douce, mais un professionnel de la médecine utilisant la radiesthésie peut combiner les deux courants. Si l’on fait une comparaison simplifiée, le radiesthésiste médical peut être « comparé » à un généraliste, à un spécialiste et à un psychologue. Pouvez-vous utiliser le pendule dans un but thérapeutique ? Il est fortement déconseillé de vous prêter à la radiesthésie médicale si vous n’en avez pas les compétences. En effet, la médecine est  un domaine complexe et nécessite des connaissances particulières. Ainsi, préférez toujours les avis des spécialistes, que ce soit de la médecine ou de la radiesthésie. Nous vous invitons également à découvrir des témoignages des bienfaits de la radiesthésie médicale, car si elle n’est pas totalement reconnue, elle permet bien de recouvrer la santé et le bien-être.

Qu’est-ce que la radiesthésie ?

Vous avez tous en mémoire le professeur Tournesol et son pendule dans les BD de tintin. Cet instrument est ainsi nommé à cause d’un de ses modes de fonctionnement par mouvements oscillatoires pendulaires. Le pendule se compose d’une masse inerte au bout d’un lien souple souvent une chainette. Ce lien est tendu par le poids de la masse et il reçoit les vibrations des diverses perceptions inconscientes qui se répercutent sur la masse.

Ces infimes impulsions animent peu à peu le pendule.

La radiesthésie est un moyen de répondre à toutes sortes de questions sur des sujets aussi divers que variés au moyen d’un pendule.

On peut ainsi avec l’aide d’un pendule retrouver des objets perdus. Certains l’utilisent pour retrouver des personnes disparues. On peut également détecter de l’eau sous terre (sourcellerie).

En tant que radiesthésiste, je me suis spécialisée dans le diagnostic médical pratiquant ainsi exclusivement la radiesthésie médicale. Le principe repose sur le fait qu’un organe sain et un organe malade produisent un effet différent sur mon pendule.  Mais je ne pose en aucun cas un diagnostic médical qui reste du rôle exclusif du médecin traitant. Je peux éventuellement travailler en collaboration avec lui ( on commence à voir des médecins ouverts à nos techniques) mais en aucun cas je ne me substituerai à lui.

pendule de radiesthésie est un formidable outil au service de la santé et une aide précieuse au diagnostic. Il est utilisé par un nombre croissant de thérapeutes mais aussi par toute personne soucieuse de prendre sa santé en main. Grâce à l'utilisation de planches anatomiques, de schémas vibratoires et de votre pendule, vous allez pouvoir détecter les carences biologiques et les déficiences organiques des sujets sur lesquels vous effectuez les recherches. Ces travaux peuvent s'effectuer soit en radiesthésie directe (le sujet est présent lors de la recherche) soit en télé-radiesthésie (à distance). L'auteur développe deux méthodologies : l'une, classique, basée sur l'utilisation de la convention mentale, la deuxième s'appuyant sur la radiesthésie oscillatoire. Dans ce répertoire, unique en son genre et le plus complet existant, vous trouverez des cadrans pour les recherches en homéopathie, gemmothérapie, phytothérapie, aromathérapie, oligothérapie, lithothérapie, Fleurs de Bach, élixirs de cristaux, chromothérapie et même diététique et acupuncture. Il propose également de nombreuses planches anatomiques, d'autres relatives à l'hématologie, aux chakras et à leurs centres énergétiques, aux 5 sens, etc. Ce sont au total plus de 80 planches différentes qui vous permettront d'effectuer un véritable « bilan de santé » par radiesthésie.

Formez vous à la Radiesthésie : 5 Modules de Cours + 1 Accompagnement Personnalisé. A la fin de la formation vous pourrez créer votre propre cabinet de radiesthésie. Package Tout en Un. Devenez Praticien. La Formation N°1. SAV Post-Formation.

Compris le cours de Radiesthésie en ligne : vidéos, pdf, qcm, forum, certificat. 87€ Tout Compris la formation Radiesthésie en ligne, apprenez depuis chez vous.

"Certains, parfois, m'ont reproché le caractère non scientifique et même anti-scientifique de mon enseignement.
Eh bien, ils font erreur, rien n'est plus scientifique que ce que je vous dis chaque jour, et rien n'est plus efficace. Mais il s'agit d'une autre science, et qui dépasse toutes les autres. Vous ne me croyez pas ? ...
Eh bien, je ne vous demande pas de me croire,
mais seulement de faire des expériences.

Que ceux qui se prétendent scientifiques adoptent au moins une conduite scientifique, c'est-à-dire qu'ils fassent d'abord des essais... et qu'ils se prononcent ensuite. Un scientifique ne commence pas par avoir des certitudes, il fait des hypothèses et des expériences, en attendant tout le temps nécessaire avant de tirer des conclusions.
Alors, si sans faire aucune expérience vous vous contentez de déclarer que vous ne me croyez pas, où faut-il vous classer ?..."


Radiesthésie

et radiesthésie médicale,

méthodes de recherche, tests et investigations

Les principes de base :

En premier lieu, il est important de préciser "de quoi on parle", car il y a plusieurs "conception" de la radiesthésie :

 1 - purement physique. Il n’y aucune “convention mentale”. Le pendule réagirait seul aux ondes émises. Un grand prof (dont j’ai oublié le nom) expliquait qu’il y aurait des particules de magnétite dans nos cellules, et que ces particules réagiraient à des ondes reçues, etc, etc...

Ça n’a rien à voir avec ce que l’on fait. C’est plutôt le travail des sourciers ou des géobiologues. Il ne s’agit que de capter des réactions du pendule ou des baguettes par rapport à des ondes émises par des objets ou par l’eau.. On laisse faire et on observe.

 2 - mentaliste. Pour les “mentalistes”, c’est notre cerveau, notre subconscient qui fait tout. Il n’existe pas d’aide extérieure, pas de spiritualité, il n’existe pas “d’Esprits Supérieurs”. La non plus, il n’y a pas besoin de convention mentale. Tout se passe dans notre “MOI supérieur”.

 3 - spirituelle. C’est ce que je pratique et que j'enseigne pendant les séminaires : On n’est pas seuls. On reçoit les informations et l’aide nécessaire par des “Esprits supérieurs” (nos guides - on peut appeler cela comme on veut . . . c’est un peu une sorte de “chanelling” ) la convention mentale est là très importante.

Mais pour parler de "radiesthésie", pour admettre, pour comprendre la radiesthésie, avant toute autre chose, ce qu’il faut savoir, ce qu’il est très important de comprendre, c’est que TOUT est énergie.

Même la matière paraissant la plus inerte n'est en réalité qu'une forme particulière et concentrée d'énergie".

Ce n'est pas moi qui le dit : je l'ai lu dernièrement sur une publication en provenance du CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire, situé aux portes de Genève, où se trouvent les plus grands anneaux d'accélération des particules) :

"Ce qui nous paraît être de la matière solide n'est constitué en réalité que de particules vibratoires tournoyant dans un grand vide à une telle vitesse qu'elle nous donne une impression de solidité. Si le mouvement de ces particules cessait tout à coup comme un ventilateur qui s'arrête, il n'y aurait plus que du vide. Nous sommes en réalité de l'énergie informatisée en action".




Plus concrètement, toute particule, toute matière, tout être vivant possède un "Taux Vibratoire" qui lui est propre, et une charge énergétique (on ne peut pas dire électrique, mais ça y ressemble).

Tout étant en relationl'information EST la base du fonctionnement de tout ce qui existe.

Et l'information est toujours présente, toujours transmise, de particule à particule, de la fourmi aux étoiles, car tout est en relation dans l'Univers 
(voir Hubert Reeves).

 Il faut également admettre, accepter, que chaque objet, chaque être vivant (plante, animal, être humain), chaque situation, émet en permanence la totalité des informations le ou la concernant, et que ces informations semblent exister, persister, hors de notre temps et de notre espace, dans la grande bibliothèque universelle, qu’on appelle “les anales Akashiques”.

Si, après un certain travail personnel, on est capable de se connecter avec ces “champs de conscience supérieure”,
il n’y a pas de limite aux informations que l’on peut obtenir, ni aux influences qu’on peut avoir et à ce que l’on peut faire.

Et l’outil idéal, la “science” la plus efficace pour se connecter à ces informations, c’est la radiesthésie.

La radiesthésie existe depuis la nuit des temps. Les médecins de l’ancienne Egypte des Pharaons utilisaient déjà le pendule (on dit qu’elle nous aurait été apportée par les survivants de l’Atlantide).

- La pratique de la radiesthésie ouvre des portes vers des domaines insoupçonnables pour autant qu’on la respecte, et qu’on ne l’utilise pas comme un jeu de salon. C’est une science qui n’a pas vraiment de limites, sauf celles que l’on se met soi-même.

Dites-vous bien que ce ne sera JAMAIS “le pendule” qui vous refusera une réponse, mais votre subconscient qui “bloque”.
Un simple manque de confiance... 
Un manque de “Foi”.

Grace aux informations qu'elle permet d'obtenir, la radiesthésie permet donc d'établir des bilans de santé physiqueénergétique, et psychique extrêmement précis, d'avoir accès à des informations qui restent totalement hors de portée des moyens traditionnels, et selon les cas, d'apporter les "corrections", ou de prendre les dispositions nécessaires au rétablissement de l'harmonie et de la santé, de mettre des barrières et des protections contre la malveillance, de débloquer des situations et résoudre des problèmes dont l'origine est souvent "oubliée" (petite enfance, naissance, mémoire de décédés, mémoire des murs, "vies antérieures", mémoire héréditaire, etc...)

MAIS, la grande règle à respecter est de ne JAMAIS travailler pour le mal, ne jamais nuire à qui que ce soit, même si c’est quelqu’un qui vous a fait beaucoup de mal.C’est un engagement solennel que vous devez prendre.

Quelques précisions complémentaires :



Il y a deux “niveaux” dans ce qu’on a coutume d’appeler la “radiesthésie” :

1 - Réceptif :
C’est la radiesthésie classique. On demande des informations et on obtient des réponses, ça s’arrête là.
C’est particulièrement le cas tant qu’on reste uniquement dans le domaine de la radiesthésie médicale. Il n’y a pas de gros problème. Bien sûr il faudra être parfaitement à l’aise avec le pendule pour obtenir des résultats fiables, mais on reste dans l’attente : on demande des infos, si on a une bonne “connexion”, on reçoit ces infos, et on peut les utiliser, établir des bilans, conseiller les gens... Mais on n’intervient pas.

2 - Actif :
Là, en plus du réceptif, on intervient en “soins” énergétiques, on “envoie” des informations aux cellules, à l’organisme de la personne soignée. Mais ce n’est plus à proprement parler de la radiesthésie, c’est de la guérison énergétique et spirituelle, c'est un travail de "guérisseur".

Et c’est particulièrement vrai dès que l’on aborde le problème des entités, et ça devient vraiment beaucoup plus difficile. Il vous faudra beaucoup de travail et d’exercices avant d’en être capables.

Les maîtres mots sont et resteront toujours : Patience, confiance (la FOI), ténacité, persévérance, beaucoup de force mentale, il faudra ignorer la peur, et faire beaucoup, beaucoup d’exercices, car on ne se contente plus de demander des informations, on passe à la dimension supérieure : on intervient directement.

Les outils :

Le pendule bien sûr (c’est le symbole de la rad), mais il y a aussi les baguettes, l’antenne de Lecher, les cadrans, les mains, et également la volonté, la force mentale, le VERBE...

Quel pendule ??? - Vous lirez sur internet, ou dans des livres, qu’il existe des pendules récepteurs, des pendules émetteurs, des pendules pour les couleurs, etc...
Tout cela n’existe pas. Il faut bien comprendre que le pendule (ou les baguettes, ou l’antenne de Lecher...) n’a STRICTEMENT AUCUN pouvoir. Ce n’est qu’un outil... c’est le stylo de l’écrivain, la truelle du maçon... (et ce n’est pas parce que vous avez trouvé le stylo de Victor Hugo que vous allez écrire comme lui !! )
Tout se passe “ailleurs”. On reçoit l’information demandée, on la transmet au pendule par l’intermédiaire de notre bras, et on lit les réponses sur les cadrans utilisés.

 Vous trouverez (sur internet, dans les magasins “ésotériques”) toutes sortes de pendules, plus “jolis” les uns que les autres.
Des pendules en cristal, en pierres “spéciales”, des pendules en métal, des ronds, des gros, des petits mignons... des pendules pour ceci, des pendules pour cela...
Bien sûr, n’importe quel pendule peut faire l’affaire (si vous voulez “jouer” avec), mais il faut être sérieux : si vous voulez vraiment “travailler” en radiesthésie, il vous faut un “outil” professionnel (imagineriez vous un artisan travailler avec des outils “bas de gamme” achetés dans un supermarché ??)

La forme du pendule, son poids, le matériaux dont il est composé (pendule “Egyptien”) sont très importants pour la qualité (précision et rapidité) de lecture des réponses sur les cadrans.

 
Votre tenue et la Tenue du pendule sont très importants :
Toujours avoir une bonne tenue et attitude générale (pas “vautré” sur la table), bras plus ou moins horizontal, coudes pas posés sur la table (sauf cas particuliers) et essayer d’avoir un minimum d’ordre sur la table et dans les papiers.
Respecter la longueur de la ficelle... etc... C’est simplement 
du respect.

 
Quelques conseils supplémentaires

Pour obtenir de bons résultats, lorsque vous serez chez vous, essayez de trouver un endroit calme et silencieux, où vous pourrez être seul et que vous consacrerez à vos recherches radiesthésiques.
Au début, essayer de venir tous les jours à la même heure, pour vous entraîner. Cela doit être vécu comme un rendez-vous journalier avec votre subconscient ou votre guide spirituel (essayez de faire cela pendant l’habituel “cycle des 21 jours”)

Plus tard, I'heure et le lieu auront moins d'importance, cela influencera moins vos résultats.
- Quelques minutes de méditation, relaxez vous, soyez silencieux et "lâchez prise" (état alpha) puis commencez vos exercices...

- Quand on commence la radiesthésie (et parfois même quand on pense avoir déjà une certaine expérience, mais qu’on n’a pas eu une bonne formation de base, et qu’on a pris de mauvaises habitudes) il faut savoir garder beaucoup d’humilité et faire preuve de patience, et surtout ne pas se décourager si on n’obtient pas de résultats spectaculaires dès les premiers jours : Ce n’est pas après UN séminaire que vous allez savoir tout faire et que vous aurez tout juste. Vous aurez les outils et les bases, mais il faudra encore beaucoup de travail personnel pour atteindre un bon niveau. Il ne faut surtout pas “prendre la grosse tête”, ni "se prendre pour Gandalf" dès les premiers jours !!!

- Notre premier et plus grand adversaire est notre égo. Il faut vraiment savoir rester humble et toujours continuer à apprendre, et travailler, travailler.... et comme les musiciens : faire ses gammes tous les jours - et remercier lorsque l’on a de bons résultats.

 
Loi Universelle Apparente :

Vous devez savoir qu'il exister une loi universelle pouvant s'exprimer à I'aide de I'expression “on récolte toujours ce que I'on sème . . .” (effet boomerang) - attention au choc en retour !

1 - Faites de la radiesthésie pour votre bien et le bien d'autrui.

2 - N'utilisez jamais vos capacités à des fins néfastes ou dans le but de vous enrichir (bien sûr, vous avez le droit d’utiliser vos capacités dans le but de subvenir à vos besoins ou ceux de votre famille).


N'oubliez jamais que le fait de pouvoir faire de la radiesthésie est un cadeau, une chance, et qu'il faut savoir l’utiliser pour le bien de tous. Ne restez pas dans l’égoïsme (je ne veux l’utiliser que pour moi et ma famille...)

Exemple de la radio ou télévision :

Si vous rendez visite, en plein Kalahari ou au milieu de la forêt équatoriale, à une peuplade primitive, et que vous montrez un poste radio à un indigène qui n'en a jamais vu, il va être fasciné, impressionné, et peut-être terrorisé d'entendre des voix sortir de la boîte. Vous tournez le bouton, les voix changent, parlent dans une autre langue, chantent, ou vous obtenez de la musique.

Toutes ces voix, cette musique, ces émissions différentes sont là, présentes au même endroit, en même temps. Pour le "sauvage" qui ne comprend pas comment ça marche, c'est de la sorcellerie. Maintenant, si vous le rassurez, lui expliquez comment mettre en marche et tourner les boutons pour changer de longueur d'onde, il saura s'en servir et recevoir des informations.
Il ne comprendra toujours pas le fonctionnement, ignorera tout des ondes, mais pourra impressionner ses copains avec sa "sorcellerie".

Il en est de même pour la radiesthésie, et nous sommes dans la situation du "sauvage" : les informations sont là, toutes présentes, en même temps, au même endroit, mais sur des ondes différentes de celle de la radio. Il suffit d'avoir le bon récepteur, de savoir "tourner les bons boutons" et nous obtenons les réponses... Sans savoir, ni comprendre "comment ça marche".

Le pendule ne se trompe jamais, et donne TOUJOURS une réponse aux questions qui lui sont posées (si l'information est disponible). Le seul problème est de savoir poser les bonnes questions, des questions qui ne peuvent présenter AUCUNE ambiguïté, et ne tolèrent que deux réponses au maximum (OUI ou NON, ou une valeur sur un cadran) ... et bien sûr, ensuite, il faut savoir interpréter les résultats.

 Le jeu :

Dès que l'on parle radiesthésie, on nous demande fréquemment quels seront les numéros gagnants du prochain loto... Ce n'est pas notre but, et même si certains résultats pouvaient être obtenus, cela va à l'encontre de la déontologie et de la démarche logique de la radiesthésie. La radiesthésie sérieuse n'est pas un jeu de salon.

 La dépendance :

Attention de ne pas tomber dans les excès (tous les excès sont nuisibles, en toutes circonstances...).

Beaucoup trop de gens qui se sont intéressés à la radiesthésie, en deviennent totalement dépendants et vivent littéralement "le pendule à la main". Ces personnent perdent tout libre arbitre et ne décident rien sans "demander au pendule".

Comme la plupart du temps, ils ne possèdent pas le "détachement" (et souvent l'expérience) nécessaires, leurs recherches sont entachées d'erreurs, ce qui les conduit à prendre des décisions qui vont à l'encontre du bon sens.

De grâce, gardez votre indépendance.
Chaque individu est tenu de prendre ses décisions personnellement, par choix délibéré, après réflexion.

Le pendule peut vous aider, il peut vous donner des indications, vous apporter certaines informations, mais dans tous les cas, la décision finale vous revient.

 Ce qu'il faut savoir :

La radiesthésie mentale ne fonctionne que si celui qui la pratique est en parfaite harmonie avec lui-même, et avec les forces profondes de la nature.

Quel que soit le "don" et les "capacités de perception extrasensorielles" que vous ayez au départ, il est nécessaire de beaucoup travailler, de se perfectionner, d'être humble par rapport à toutes ces énergies qui nous entoures, même si on ne les comprend pas toujours ...

Lorsque vous commencez, la chose primordiale est l'établissement d'une "convention mentale" qui, au début, peut être très simple (on peut toujours la revoir par la suite), mais qui peut aussi comprendre un certain nombres d'engagements que vous prenez vis-à-vis de vous-même et de toutes ces puissances que l'on découvre petit-à-petit, et à qui vous "demandez" de vous aider.

Chacun se doit d'agir en fonction de sa propre conscience, de l'engagement et de la compréhension qu'il a des forces de la nature et du respect de l'Univers.



En cette période que nous vivons, et qui coïncide avec une modification profonde de toutes les données fondamentales de notre société, une détérioration de la qualité de notre environnement, et le passage à l'ère du Verseau, un grand nombre de forces sont en présence.

Les forces du mal, les forces négatives font un retour en puissance. On assiste à une recrudescence des actes de sorcellerie et de malveillance, à un retour vers les sciences occultes, et plus que jamais, à une lutte entre les force du bien et les forces mal.


Voir par exemple la page "Fumées du Nouvel Âge"

De l'importance de pouvoir (savoir) tester...


 Pour tout problème de santé, après les premières interventions d’urgence, et l'élimination des symptômes les plus douloureux, la chose la plus importante à faire, indispensable, est donc de rechercher la cause initiale du problème, et sa solution. Et je dis bien solution définitive (guérison) et non suppression des symptômes.

Comme expliqué ailleurs, le corps humain 
(comme la plupart des organismes existant sur la planète Terre) est une machine absolument admirable et capable de s’adapter à toutes sortes de situations.
Quelle que soit “l’agression”, il va toujours essayer de trouver des solutions pour s’adapter, pour “faire avec”.

C’est merveilleux...   mais c’est un piège. Un piège dangereux.

Car oui, quel que soit le problème rencontré 
(sauf bien sûr dans certains cas extrêmes), une fois le traumatisme initial surmonté, on commence à “aller mieux”. Peu à peu, l’organisme a mis en place des solutions de sauvegarde, et se débrouille pour survivre. De plus, on va probablement prendre quelque "produit" (de manière empirique ou conseillés par un thérapeute - remède allopathique ou produit naturel) qui va calmer, éliminer les symptômes. On est rassuré, ça va mieux, donc on est sur la bonne voie...

Et c'est là le danger.
Car si on n’a pas identifié la cause initiale et trouvé les “remèdes” (les solutions) pour éliminer cette cause, RIEN n’est réglé.
La cause initiale du problème étant toujours là, même mise en “veilleuse” par l’organisme, les symptômes vont peu à peu diminuer et peut-être disparaître, mais “la cause” va continuer sournoisement à diffuser ses nocivités, et comme on ne va pratiquement JAMAIS la trouver (plutôt : jamais la rechercher - ni rechercher la solution)à terme va survenir une “maladie froide”, maladie “auto-immune”, sclérosée, grave, un vieillissement prématuré, et malheureusement souvent un décès prématuré.

    

Or la grande majorité des thérapeutes (presque tous, ce qui est normal, qu’ils soient médecins ou naturopathes), quelles que soient leurs capacité et expérience, soignent le patient avec ce qu’ils ont appris (ce qui est logique !) : On a appris pendant les formations (ou par expérience) que “tel produit” - ou médicament - appliqué correctement élimine tel ou tel symptôme, donc on applique...

Résultat : on élimine les symptômes, le patient va mieux, on est content... mais on ne “guérit” pas réellement (ou pas toujours) le malade, et à terme, de graves complications peuvent survenir.

Il est donc très important de comprendre que pour tout problème de santé, quel qu'il soit, si l’on souhaite VRAIMENT guérir la personne (et pas seulement la “soigner”), il est indispensable d’avoir les outils, les moyens qui nous permettrons :

1. - de rechercher la cause initiale du problème, la cause véritable, et sa solution,

2. - de pouvoir tester les produits ou techniques à employer, afin d’éviter les erreurs.


Toute technique de “test” permettant d’entrer en contact avec les informations concernant la personne, d’être en “empathie” avec le patient, est valable, mais la plus efficace est sans conteste la radiesthésie médicale.


Accueil