Le pendule et son usage médical - Planches-Cadrans de radiesthésie médicale - Radiesthésie médicale et radionique

Radiesthésie médicale, pendule et formation radiesthésie

Les pendules de radiesthésie

Accueil

Planches-Cadrans de radiesthésie médicale


Planches-Cadrans de radiesthésie médicale et les principaux cadransplanches de radiesthésie L'usage de planches et de cadrans à des fins divinatoires e nombreuses planches de diagnostique utilisées en radiesthésie médicale radionique La planche de Bovis pour le diagnostic  Le cadran de Bovis se présente sous la forme d'une règle. Planches-Cadrans de radiesthésie médicale Utiliser son pendule | Bien Être et Nature Chez Vous Pendule Voyance,

Le pendule de radiesthésie est un formidable outil au service de la santé et une aide précieuse au diagnostic. Il est utilisé par un nombre croissant de thérapeutes mais aussi par toute personne soucieuse de prendre sa santé en main. Grâce à l'utilisation de planches anatomiques, de schémas vibratoires et de votre pendule, vous allez pouvoir détecter les carences biologiques et les déficiences organiques des sujets sur lesquels vous effectuez les recherches. Ces travaux peuvent s'effectuer soit.

La radiesthésie est un procédé divinatoire de détection reposant sur la croyance selon laquelle les êtres vivants seraient sensibles à certaines radiations qu'émettraient différents corps, permettant ainsi de localiser des sources, retrouver un objet perdu, un trésor ou une personne disparue, établir un diagnostic médical, déterminer la profondeur d'un puits, etc. Les études rigoureuses qui ont été menées (notamment la grande expérience de l'université de Munich réalisée entre 1986 et 1988) n'ont mis en évidence aucune efficacité de la radiesthésie. Le mouvement de la baguette serait dû à l'effet idéomoteur et la radiesthésie est donc considérée comme étant une pseudoscience.

On doit le mot « radiesthésie » (du latin radius, « rayon » et du grec aisthêsis, « sensibilité ») aux abbés Bouly et Bayard4. La radiesthésie est, selon la définition de l'abbé Bouly, la croyance en la faculté d'exercer cette sensibilité pour découvrir, grâce au pendule ou à la baguette, ce qui est caché aux facultés normales mais dont l'existence est réelle ou imaginaire.

Accueil

RADIESTHÉSIE - LA RADIESTHÉSIE MÉDICALE - radiesthésie médicale - Planches-Cadrans de radiesthésie médicale.

PLANCHES-CADRANS DE RADIESTHÉSIE MÉDICALE

Le pendule de radiesthésie est un formidable outil au service de la santé et une aide précieuse au diagnostic. Il est utilisé par un nombre croissant de thérapeutes mais aussi par toute personne soucieuse de prendre sa santé en main. Grâce à l'utilisation de planches anatomiques, de schémas vibratoires et de votre pendule, vous allez pouvoir détecter les carences biologiques et les déficiences organiques des sujets sur lesquels vous effectuez les recherches. Ces travaux peuvent s'effectuer soit en radiesthésie directe (le sujet est présent lors de la recherche) soit en télé-radiesthésiedistance). L'auteur développe deux méthodologies : l'une, classique, basée sur l'utilisation de la convention mentale, la deuxième s'appuyant sur la radiesthésie oscillatoire. Dans ce répertoire, unique en son genre et le plus complet existant, vous trouverez des cadrans pour les recherches en homéopathie, gemmothérapie, phytothérapie, aromathérapie, oligothérapie, lithothérapie, Fleurs de Bach, élixirs de cristaux, chromothérapie et même diététique et acupuncture. Il propose également de nombreuses planches anatomiques, d'autres relatives à l'hématologie, aux chakras et à leurs centres énergétiques, aux 5 sens, etc. Ce sont au total plus de 80 planches différentes qui vous permettront d'effectuer un véritable « bilan de santé » par radiesthésie.

Le pendule de radiesthésie est un formidable outil au service de la santé et une aide précieuse au diagnostic. Il est utilisé par un nombre croissant de thérapeutes mais aussi par toute personne soucieuse de prendre sa santé en main. Grâce à l'utilisation de planches anatomiques, de schémas vibratoires et de votre pendule, vous allez pouvoir détecter les carences biologiques et les déficiences organiques des sujets sur lesquels vous effectuez les recherches. Ces travaux peuvent s'effectuer soit en radiesthésie directe (le sujet est présent lors de la recherche) soit en télé-radiesthésie (à distance). L'auteur développe deux méthodologies : l'une, classique, basée sur l'utilisation de la convention mentale, la deuxième s'appuyant sur la radiesthésie oscillatoire. Dans ce répertoire, unique en son genre et le plus complet existant, vous trouverez des cadrans pour les recherches en homéopathie, gemmothérapie, phytothérapie, aromathérapie, oligothérapie, lithothérapie, Fleurs de Bach, élixirs de cristaux, chromothérapie et même diététique et acupuncture. Il propose également de nombreuses planches anatomiques, d'autres relatives à l'hématologie, aux chakras et à leurs centres énergétiques, aux 5 sens, etc. Ce sont au total plus de 80 planches différentes qui vous permettront d'effectuer un véritable bilan de santé par radiesthésie.


Le pendule de radiesthésie est un formidable outil au service de la santé et une aide précieuse au diagnostic. Il est utilisé par un nombre croissant de thérapeutes mais aussi par toute personne soucieuse de prendre sa santé en main. Grâce à l'utilisation de planches anatomiques, de schémas vibratoires et de votre pendule, vous allez pouvoir détecter les carences biologiques et les déficiences organiques des sujets sur lesquels vous effectuez les recherches.
Ces travaux peuvent s'effectuer soit en radiesthésie directe (le sujet est présent lors de la recherche) soit en télé-radiesthésie (à distance). L'auteur développe deux méthodologies : l'une, classique, basée sur l'utilisation de la convention mentale, la deuxième s'appuyant sur la radiesthésie oscillatoire. Dans ce répertoire, unique en son genre et le plus complet existant, vous trouverez des cadrans pour les recherches en homéopathie, gemmothérapie, phytothérapie, aromathérapie, oligothérapie, lithothérapie, Fleurs de Bach, élixirs de cristaux, chromothérapie et même diététique et acupuncture.
Il propose également de nombreuses planches anatomiques, d'autres relatives à l'hématologie, aux chakras et à leurs centres énergétiques, aux 5 sens, etc. Ce sont au total plus de 80 planches différentes qui vous permettront d'effectuer un véritable « bilan de santé » par radiesthésie.

Planches-Cadrans de radiesthésie médicale

Le pendule de radiesthésie est un formidable outil au service de la santé et une aide précieuse au diagnostic. Il est utilisé par un nombre croissant de thérapeutes mais aussi par toute personne soucieuse de prendre sa santé en main.
Planches-Cadrans De Radiesthésie Médicale

Planches énergétiques de santé et symboles de guérison : nouvelle homéopathie, kinésiologie et radiesthésie : cadrans diagnostiques pour thérapeuthes ou en autotraitement

 

Grand répertoire des planches-cadrans de pendule : homéopathie, quintessences florales du Dr Bach, aromathérapie, lithothérapie, vitamines, chakras, acupuncture, plantes médicinales, radiesthésie et autres applications

Le pendule de radiesthésie est un formidable outil au service de la santé et une aide précieuse au diagnostic. Il est utilisé par un nombre croissant de thérapeutes mais aussi par toute personne soucieuse de prendre sa santé en main. Grâce à l'utilisation de planches anatomiques, de schémas vibratoi...

Planches-cadrans de radiesthésie médicale

RADIESTHÉSIE DIVINATOIRE.

La radiesthésie est une faculté que possèdent certaines personnes d’être sensibles à l’émission (radiations, ondes, pulsations, champs) provenant de différents corps et objets. Elle concerne également toutes les procédures permettant de détecter des objets cachés, avec ou sans instruments, que ce soit la baguette, le pendule ou différents appareils spécialisés. Elle met en œuvre la concentration mentale, la transformation d’une réaction mentale en réaction physique, et une analyse qui conduit à l’objet de la recherche.

Le mot radiesthésie signifie : sensibilité humaine aux radiations, aux influences qui se dégagent de tout ce qui est. C’est une manière particulière de savoir ou de percevoir des choses autrement que par les cinq sens. Vous ne voyez pas un courant d’eau souterrain, ni une personne située à des milliers de kilomètres. La radiesthésie peut vous donner une notion tout à fait exacte d’un courant d’eau souterrain (localisation, dessin du parcours, sens du courant, largeur, profondeur, débit, potabilité…), et situer sur une carte géographique une personne, même fort éloignée.

La radiesthésie vibratoire, quant à elle, s’intéresse plus particulièrement aux « ondes de formes » et à la géobiologie dont l’objet est l’étude des courants cosmo-telluriques qui conditionnent le « pouvoir » des lieux. Le terme onde de forme a été créé vers 1930 par Enel Bélizal et Chaumery. Cette dénomination a dû, par la suite, être abandonnée.

La radiesthésie vibratoire s’intéresse aux ondes de formes qui proviennent d’objets ou de graphiques. Selon cette théorie, certains objets ou certaines formes émettent des « ondes » (ou énergies) bénéfiques ou maléfiques.

Les frères Servranx et la radiesthésie :

On ne peut aborder la radiesthésie sans parler des frères Servranx. Jean-Louis-Félix dit Félix, et son frère Guillaume-Jean, dit Willy, Servranx étaient belges et habitaient Bruxelles. Willy, l’aîné, de santé fragile, secondait Félix dans tous ses travaux.
Les frères Servranx, passionnés par la radiesthésie, lancèrent une revue spécialisée : La Radiesthésie pour Tous ou L.R.P.T. La revue, née en janvier 1946, fut publiée jusqu’en octobre 1967. À son actif, des consultations, des organisations de rencontres, des conférences et de nombreux livres et dossiers :
– Vos débuts en radiesthésie,
– Lecture du caractère au pendule,
– Méthode expresse de magnétisme personnel signée du pseudonyme Apollonius,
– Initiation à la radiesthésie médicale signée W. Herrinckx, autre pseudonyme,
– La radiesthésie appliquée aux affaires,
– Matérialisations radiesthésiques,
– Initiation à la radiesthésie en 12 leçons,
– Cours pratique de radionique et d’action à distance : deux cours par correspondance très complets, disponibles aujourd’hui sous forme d’album,
– Les dossiers EXDOCIN : EX-périences, DOC-umentation et IN-structions sur les sciences nouvelles intéressant les Radiesthésistes : tel est le titre complet que F. et W. Servranx avaient donné à cette série de dossiers mensuels, publiés de juin 1957 à septembre 1966. Les frères Servranx firent appel aux radiesthésistes les plus connus de Belgique, et d’ailleurs pour constituer des groupes de recherche en radiesthésie. Les dossiers EXDOCIN sont donc le produit de ces recherches compilées, complétées par les deux frères.

Parmi les sujets abordés : la médecine astrologique, la graphologie radiesthésique, comment se magnétiser soi-même, applications commerciales de la radiesthésie, la chance et ses techniques, comment fabriquer des remèdes artificiels, comment influencer les gens, la grande pyramide et ses influences, les clefs de la magie, comment accroître sa sensibilité radiesthésique, les mots qui guérissent…

Depuis plus de 40 ans, la renommée des Exdocins n’a cessé d’augmenter. En effet, ce sont des dossiers clairs, complets, faciles à lire, et qu’on peut mettre en pratique immédiatement. Il va sans dire que les exercices pratiques ont été expérimentés et dûment contrôlés par les frères Servranx. C’est une documentation de grande valeur, qui n’a son équivalent que dans les initiations secrètes de certains groupements très fermés.

D’une activité débordante, les frères Servranx, célibataires endurcis, consacraient tout leur temps à la radiesthésie. Le plus jeune, Félix, mourut le 30 octobre 1966 après une courte maladie. Son frère, alors atteint de paraplégie, lui survécut un an ; il mourut le 13 novembre 1967.

Les instruments de mesure de la radiesthésie divinatoire.

Il existe plusieurs outils de mesure en radiesthésie divinatoire. Le résultat est le même quel que soit celui qui est employé, le choix d’un pendule ou d’une baguette dépendant de l’affinité entre l’utilisateur et son outil.

Parmi les principaux pendules, on peut citer : le pendule égyptien, le pendule de Thoth, le pendule Mermet, le pendule universel, le pendule en cristal de roche, le pendule chakras. Il en existe ainsi des dizaines de modèles.
La méthode de mesure la plus couramment utilisée est l’échelle ou règle de Bovis. Elle est habituellement graduée de 0 à 18 000 unités, et le choix de chacune d’elle dépend des informations que l’on veut obtenir. Par définition, on prend la valeur 6 500 comme neutre pour la santé d’un individu lambda. En effet, si votre taux vibratoire est de 8 500, les objets ou lieux se trouvant à des taux vibratoires de 6 500 ou moins ne vous conviendront pas.

Comme n’importe quelle échelle, elle donne une représentation chiffrée du taux vibratoire. On peut donc connaître le taux vibratoire d’une pomme, d’une bague, d’un organe, d’une personne, d’une pièce d’une maison…

Il existe également différentes baguettes, de la plus simple que l’on peut réaliser soi-même avec une branche d’arbuste, à la plus sophistiquée, équipée d’amplificateurs de détection.

Le lobe antenne, ou baguette Hartmann, est encore un autre instrument de mesure très simple d’utilisation pour les débutants. L’antenne de Lécher, quant à elle, est réservée à des utilisateurs plus expérimentés et avertis.

Les applications de la radiesthésie sont sans limites :
Radiesthésie médicale, divinatoire, recherche de personnes, d’objets, orientation professionnelle, affaires… La seule limite connue est celle de l’opérateur.

Radiesthésie et Phosphénisme : Témoignage d’un radiesthésiste professionnel.

« Pratiquant la radiesthésie depuis de nombreuses années, j’utilise principalement un pendule de Thoth, ce qui ne m’empêche pas d’utiliser les autres instruments spécifiques à cette discipline. Avec ce type de pendule, je travaille beaucoup en émission.

J’ai pu remarquer que faire un phosphène lorsque j’utilise mon pendule augmente son efficacité de manière très remarquable. Dès que je le lance en émission, il se met  alors à tourner avec une amplitude et une vitesse beaucoup plus grandes qu’en l’absence de phosphène.
Le rayonnement émis est alors beaucoup plus intense avec une efficacité ainsi décuplée.
La présence du phosphène facilite et accélère également l’établissement du contact avec la cible de l’émission.

Le phosphène devient rapidement indispensable et indissociable du pendule pour toute personne désirant un accroissement spectaculaire de ses résultats en radiesthésie à distance.

Lors des cours que je donne à des débutants, il y a toujours quelques personnes qui ont du mal à faire tourner le pendule, alors que pour d’autres la rotation ne présente aucune difficulté. Pour les aider à surmonter cette difficulté, j’avais pour habitude de poser les mains sur leurs épaules, et c’était en général suffisant pour que le pendule commence à bouger. Maintenant, j’utilise un phosphène.
L’élève et moi, nous faisons un phosphène ; je me mets derrière lui et je lui projette le phosphène sur la nuque avec la pensée du pendule en rotation. Le pendule entre en rotation très rapidement.

À toutes les personnes qui souhaitent se lancer dans la radiesthésie, je conseille la pratique du phosphénisme. C’est un gage de succès et de résultats plus rapides.
Pour les pratiquants expérimentés, le phosphénisme affinera leur sensibilité et la fiabilité de leurs résultats.
Le phosphène est un plus indiscutable, à la pratique efficace de la radiesthésie, et ce, quel que soit le domaine pratiqué. »

Exercice Radiesthésie Efficace - Devenez + Puissant Rapidement

cours de radiesthésie dans les formations Médecine Vibratoire Quantique et Magnétisme-radiesthésie
Présentation

On a beaucoup écrit sur la radiesthésie médicale et des articles récents ont montré qu'il n'y a même pas accord sur la définition des actes qui peuvent être compris dans cette subdivision de notre art.

Afin d'édifier une construction définitive et de couper court à toutes discussions oiseuses, nous commencerons par définir les objets de notre étude: quand nous aurons établi la
technique de la radiesthésie médicale et démontré ses possibilités, nous exposerons notre position - qui est très nette - à l'égard de ce sujet si controversé.

Nous pouvons toutefois faire immédiatement justice d'une opinion insoutenable qui a tout de même été publiée :
le radiesthésiste peut découvrir certaines vérités dans quelques domaines mais celui de la médecine lui serait interdit ! Cela est proprement absurde: on pourrait découvrir une caverne dans un sous-sol, mais non dans un poumon, une fissure d'un terrain pas celle d'un anus ?... Le médecin qui professe cette opinion nous rappelle celui qui nous refusait la possibilité de découvrir un orteil manquant sur une planche anatomique, mais qui, un mois plus tard, nous demandait de rechercher, sur plan, sa montre qu'on venait de lui voler.

Définition de la
radiesthésie médicale

Nous groupons, sous la rubrique " radiesthésie médicale ", toutes les opérations radiesthésiques qui se rapportent à l'état de santé de l'être humain. Comme l'opération radiesthésique est toujours une découverte, on peut définir la radiesthésie médicale: " La découverte, avec le pendule ou la baguette, de tout ce qui intéresse la santé de l'homme ou de l’animal.

Ce domaine est très vaste. Il comprend :

1) La mesure des éléments chiffrés qui caractérisent la santé: indice de vitalité, pouls, température, tension artérielle, nombre de globules rouges, taux divers d'urée, de cholestérol, etc...

2) La découverte des organes atteints et des fonctions qui subissent un ralentissement ou une exagération (hypo ou hyperfonctionnement), la localisation des corps étrangers absorbés ou introduits par traumatismes, etc.

3) Le diagnostic, c'est-à-dire la classification du malade dans l'une des catégories d'états morbides connus.

4) La découverte du ou des remèdes dont l'application est nécessaire en vue du retour à la santé : le choix des aliments utiles et la recherche des bonnes conditions de la vie.

Le diagnostic

A la lecture de cette liste aux quatre points, il semble que les trois premiers soient peu intéressants par rapport au quatrième qui résout le problème de la santé en guérissant le malade et en lui enseignant à éviter la maladie. En effet, les détails relatifs à des organes divers n'ont pas d'intérêt si la guérison peut être obtenue sans qu'on soit obligé de les connaître.

Tout
radiesthésiste doué de sens critique a fait cette remarque : il a conclu à l'inutilité du diagnostic en radiesthésie. Il s’agit pourtant là d’une erreur fondamentale car soigner sans connaître ce que l’on soigne est quelque peu aberrant. De plus l’établissement d’un diagnostic le plus précis possible nous orientera vers le choix d’une technique de traitement (élixirs minéraux, floraux, aromathérapie, phytothérapie, etc…) et de fait nous fera gagner un temps précieux.

Le diagnostic est nécessaire au médecin qui ne peut généralement connaître le remède à administrer qu'après avoir observé des signes cliniques, défini la maladie correspondante selon ses connaissances
professionnelles et, enfin, choisi la thérapeutique parmi celles qui sont usuelles au moment de l'examen médical.
Il serait vraiment prétentieux pour nous radiesthésistes de prétendre nous passer de cette étape.

On connaît les caractères particuliers du diagnostic qui diffèrent d'après la classe de l'opérateur : on peut dire, sous une forme simplifiée et avec assez d'exactitude, que le diagnostic est clinique, symptomatique ou causal selon que son auteur est médecin allopathe, médecin homéopathe ou
radiesthésiste médical.

Les médecins admettent que le diagnostic est une nécessité causée par l'impossibilité de trouver, d'emblée, le remède convenant au malade: il est aussi une « formalité de passage psychologiquement nécessaire car le malade désire savoir ce qu'il a ». Même si souvent nous recevons la visite de « patients » qui arrivent avec leur diagnostic médical il est à mon sens primordial de continuer les recherches ne serais ce que pour établir le causal

Diagnostic radiesthésique

Bien qu'il puisse obtenir la connaissance immédiate du remède approprié, le radiesthésiste doit savoir établir un diagnostic, ne serait-ce qu'afin d'aider le médecin.

Remarquons que le
diagnostic du radiesthésiste peut être causal, mais qu'il ne l'est pas dans tous les cas, comme certains confrères paraissent le croire.

Le diagnostic causal qui détermine la cause du mal et, par conséquent, permet de l'attaquer à ses racines, est découvert
par le radiesthésiste qui pose la question en conséquence. Si celui-ci se contente de « constater les dégâts », il fera le même diagnostic que le médecin traitant, lequel a abandonné depuis longtemps la recherche des causes morbides, recherche qu'il classe sous l'étiquette « étiologie ».

L'accord des divergences

Il ne faut pas s'étonner de voir médecin et radiesthésiste fournir, pour le même malade, au même instant, des diagnostics différents: cela prouve simplement que le radiesthésiste a fait son métier consciencieusement, avec le maximum d'efficacité et qu'il a découvert la cause alors que le médecin n'a pu qu'observer les effets.

C'est dans ces conditions que la science du médecin va intervenir en pleine lumière car il sait si un rapport de causalité unit les deux observations: il peut donc vérifier simultanément les conclusions de deux spécialistes opérant isolément et différemment; puis, appliquant les connaissances médicales qu'il est seul à posséder, il peut, à coup sûr, s'attaquer à la cause et neutraliser les effets.

Le
radiesthésiste doit savoir effectuer le diagnostic causal qu'il est pratiquement le seul à pouvoir obtenir dans tous les cas.

On voit que les divergences entre les diagnostics du
médecin et du radiesthésiste sont éminemment profitables au malade: ces divergences, loin de prouver l'erreur de l'un des juges, peuvent, au contraire, démontrer leur virtuosité.

Par voie de conséquence, cela nous fixe absolument sur la valeur
radiesthésique des médecins qui disent vérifier, par la radiesthésie, leur diagnostic médical.

Compétences du radiesthésiste

Le radiesthésiste peut découvrir ce qu'il veut découvrir.

Il est donc capable, du premier coup de baguette ou de
pendule, de trouver le remède convenant au malade et ensuite la dose la mieux appropriée à l'état particulier de son client.

Un grand nombre d'opérateurs ne cherchent pas autre chose, agissant, en somme, comme les animaux eux-mêmes.

Ils imitent leurs frères inférieurs dont l'instinct n'est pas faussé par les servitudes de la nature humaine qui sont :

La crédulité, les superstitions, la publicité abusive et le charlatanisme.

Il est cependant regrettable de se limiter à cette simple fonction puisque « nous pouvons découvrir ce que nous voulons découvrir »

Cependant tous les cas ne sont pas justiciables de cette technique : certains malades doivent être débarrassés chirurgicalement de quelques corps étrangers ou tissus dont l'état devient dangereux pour l'organisme tout entier. D'autre part, il est avantageux de savoir, par une mesure, vérifier la disparition progressive d'une déficience ; le
radiesthésiste doit savoir prendre une température, suivre l'évolution de l'indice de vitalité, etc...

Par conséquent, la liste aux quatre points, établie au début de cette leçon, représente bien le programme d'étude
du radiesthésiste médical qui veut rendre service dans toutes les limites de sa compétence.

Cette liste est visiblement établie en tenant compte des techniques habituelles du médecin, mais il se trouve qu'elle groupe, dans chacun de ses quatre points, des recherches qui, au point de vue
de la radiesthésie, sont absolument comparables: nous resterons donc soumis aux exigences d'un exposé logiquement ordonné en étudiant successivement ces quatre points.

Les mesures

Rappelons que mesurer une grandeur c'est chercher le chiffre qui caractérise cette grandeur au point de vue de la quantité. Tout peut se mesurer: poids, température, dureté d'un métal, viscosité d'un liquide, etc., et même, comme nous le verrons bientôt, toutes les tendances ou facultés humaines de quelque ordre qu'elles soient.

RADIESTHÉSIE - LA RADIESTHÉSIE MÉDICALE

Les accessoires les plus courants du radiesthésiste sont :

le pendule (masse pesante quelconque mais symétrique et suspendue à un fil souple) ; cet objet est parfois creux de façon à pouvoir y placer des échantillons « témoins » (voir ci-dessous) ;

la baguette, est constituée de deux branches en matière flexible d'environ trente centimètres de long, reliées à une extrémité. Elle sert le plus souvent à la recherche de sources, mais peut tout aussi bien servir en matière de radiesthésie médicale. Autrefois, la baguette était taillée dans une branche de noisetier ;

l'antenne de Lecher ; elle est inspirée de l'invention d'Ernst Lecher (les « fils de Lecher ») ;

les témoins servent de support psychique, mais ils n'ont rien d'indispensable. Ils peuvent aider à mobiliser les connaissances relatives à l'objet de la recherche.

Expériences

Des expériences récentes, à partir des années 1980, ont été réalisées pour essayer de mettre en évidence le phénomène radiesthésique, les plus rigoureuses, comme celle de Munich ou Kassel, n'ont pas prouvé l'existence du phénomène. Au contraire, dans ces expériences réalisées à double insu, les sourciers ne dépassent pas les résultats dus au hasard. Voir l'article Sourcier pour plus de détails.

La radiesthésie et les mesures faites avec un pendule, système de mesure faisant intervenir systématiquement la sensibilité des êtres vivants, se base par principe sur la subjectivité de la personne effectuant la mesure, ce qui est incompatible avec la démarche scientifique, qui se base sur des données chiffrées précises et répétables.

Certains radiesthésistes emploient parfois le Bovis comme unité de mesure8. Il exprimerait le supposé taux vibratoire ou la supposée énergie cosmo-tellurique d'un lieu ou d'un corps. Sa définition varie suivant les auteurs, et aucun protocole expérimental ne permet d'en faire une estimation objective et reproductible. Il n'existe ainsi aucun moyen de le mesurer9.

Les observations du chimiste Michel-Eugène Chevreul ont conduit à découvrir que les mouvements de la baguette de sourcier et ceux du pendule de radiesthésiste étaient causés par l'effet idéomoteur, dû aux praticiens eux-mêmes et non à des phénomènes extérieurs (ondes ou champs). Chevreul publia ses observations en 1854 dans un livre intitulé De la baguette divinatoire, du pendule dit explorateur et des tables tournantes, au point de vue de l'histoire de la critique et de la méthode expérimentale.

Applications

Sourcellerie

La sourcellerie consiste à chercher de l'eau dans le sol avec différents outils radiesthésiques.

Article détaillé : Sourcier.

Géobiologie

La géobiologie (au sens radiesthésique) est l'étude de l'ensemble des influences de l'environnement sur le vivant, et notamment des ondes liées aux champs magnétiques, courants d'eau souterrains, réseaux métalliques, failles géologiques.

Article détaillé : géobiologie (radiesthésie).

Recherche sur plan

Les pendules sont parfois utilisés sur des cartes pour la recherche de personnes disparues ou de sources (cf. « Comment j'opère » de l'abbé Mermet).

Radionique


Ne pas confondre avec champ de forme ou champ morphique ou champ morphogénétique.

La radionique est le domaine de la radiesthésie qui s'occupe de l’action à distance par les ondes de formes. Ce nom a été donné pour la première fois aux États-Unis dans un but thérapeutique et pratique. L'expression « onde de forme » fut créée par Léon Chaumery et André de Belizal. Leurs travaux sont une référence dans le monde de la radionique Jean de la Foye poursuivit les recherches sur la radionique et établit des rapports avec la kabbale

La radiesthésie médicale repose sur la résonance qui s'établit, par le rayonnement sympathique, entre l'organisme du patient et celui du praticien,

"pendule radiesthesie"